075-17/10/1970 : Richelieu Le siège de La Rochelle n° 1655

Le siège de la ville, commandé par le cardinal de Richelieu en personne, dure plus d'un an. L'âme de la résistance est le maire Jean Guitton (1585 -1654), un armateur énergique qui sait maintenir très haut le moral des assiégés. Il a fait le serment de tuer le premier qui parlerait de se rendre : «Pourvu qu'il reste un homme pour fermer les portes, c'est assez !» Mais Richelieu, décidé à en finir, fait construire une digue pour fermer le port aux Anglais. Et, du côté de la terre, il interdit l'accès des secours par une ligne de retranchements longue de douze kilomètres.Pendant que les Rochelois endurent une terrible famine, le duc de Buckingham prépare à Portsmouth, en Angleterre, une nouvelle expédition pour venir à leur secours. Mais il est assassiné le 23 août 1628 par un officier protestant, John Felton.Désormais réduits à leurs seules forces, les Rochelois doivent reconnaître leur défaite et Guitton préfère capituler plutôt que de les voir mourir de faim. Honorant le courage du maire, Richelieu renonce à le faire emprisonner.

Dessin  et  Gravure  :  Albert  DECARIS  ( signature )

Impression  :  Taille-douce     Tirage : 7 100 000

1er  jour  le  17  octobre  1970           Retrait  le  10  décembre  1971

 

175 1655 17 10 1970 richelieu 1

Dessin sur cette  enveloppe  :  Jean  CHESNOT  ( signature )

 

176a 1655 17 10 1970 richelieu

176 1655 17 10 1970 richelieu

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 18/10/2018