021-07/05/2020 : Les anciennes routes postales n° 5397

EUROPA 2020   Les anciennes routes postales

L’histoire des routes de France fut aussi celle des routes de poste à partir du moment où le pouvoir royal, souhaitant s’assurer de la rapide circulation des dépêches officielles, établit la Poste aux chevaux au milieu du XIVe siècle. Cette organisation repose sur deux métiers emblématiques et une infrastructure privée : les postillons accompagnent les sacs de dépêches et les courriers ; des maîtres de poste, qui ont payé cher le privilège de tenir des relais de poste officiels positionnés toutes les sept lieues. Ce système détermine des routes de poste, fréquemment cartographiées depuis 1632, et entretenues par les ingénieurs des Ponts et Chaussées depuis 1747. Rayonnant d’abord en étoile depuis Paris, le réseau compte 27 destinations en 1790, s’enrichissant ensuite de liaisons transversales permettant de connecter les principales villes du royaume entre elles, jusqu’à compter une quarantaine d’itinéraires. Cette trame routière demeure encore lisible à travers nombre de routes nationales automobiles. Sur ces routes express, le galop est prioritairement l’apanage des parcours « en poste », accessibles aux voyageurs depuis 1794 : on en compte 4 000 en 1815 et 60 000 en 1829 ! Au cœur du XIXe siècle, des allures moyennes de 12 à 14 km par heure sont atteintes. D’autres services non postaux et moins rapides concernent le transport des marchandises par charriots, ainsi que celui de voyageurs par coches et carrosses des compagnies de messageries. C’est au fil de ces anciennes routes qu’ont été vécues les premières expériences mémorables du voyage, effectué dans des conditions d’aventure, d’inconfort et d’impondérables saisonniers. De la brouette tirée par un cheval, aux malles sans amortisseurs et à deux roues, jusqu’au modèle briska des années 1830 équipé d’un cabriolet, les véhicules postaux savaient toujours trouver au relais la lumière allumée durant la nuit, car « courir la poste » ne souffrait aucune interruption… Sur le timbre est représentée une malle poste Briska sur un fond de carte géographique des routes de poste. ( https://www.laposte.fr/beaux-timbres )

Création graphique  :  Stéphane HUMBERT-BASSET

Gravé par Line FILHON  ( signature )

D´après une photo du Musée de la Poste (Malle-poste Briska)

D´après une photo de la bibliothèque historique
des postes et des télécommunications (carte).

Impression  :  Taille-douce          Tirage  :  800 000 ex

1er  jour  le  07  mai  2020          Retrait  le  31  mai  2021

 

55 5397 07 05 2020 les anciennes routes postales

56 5397 07 05 2020 les anciennes routes postales

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !