069-16/12/1972 : André Derain " les péniches " n° 1733

Né à Chatou, André Derain étudie à l'académie Carrière de 1898 à 1899, où il fait la connaissance d'Henri Matisse puis, plus tard, de Maurice de Vlaminck. La visite de l'exposition Van Gogh à la galerie Bernheim-Jeune en 1901 le décide à abandonner définitivement ses études d'ingénieur pour se consacrer à la peinture. Ses premières œuvres, proches de celles de Gauguin, de Signac et de Cross, ouvrent la voie au fauvisme, que consacre le Salon d'automne de 1905. Durant cette période particulièrement créative, Derain se distingue par une grande audace dans l'emploi de la couleur, qu'il étale en larges touches segmentées ; les formes sont stylisées, déformées et le procédé de composition repose sur des perspectives originales, visibles dans ses vues de Londres (le Pont de Westminster, 1905, Paris) ou de Paris (les Deux Péniches, 1906, musée national d'Art moderne, Paris).

Dessin  et  Gravure  :  Pierre  Gandon  ( signature )

Impression  :  Taille-douce     Tirage  :  7 450 000 ( feuille de 50 )

1er  jour  16 décembre 1972        Retrait  le  05  octobre  1973

 

137 1733 16 12 1972 peniches 2

138 1733 16 12 1972 peniches 1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 09/11/2019