007-27/03/2004 : Portraits de régions N° 3 n° 3646 à 3657

Portraits de régions N° 3 - La France à vivre

Le troisième bloc rend hommage aux diverses régions de France à travers : - 5 timbres gastronomie : le clafoutis, le pain, la quiche lorraine, une huître de Marennes, le Beaujolais - 5 timbres artisanat et coutumes locales : le bagad de Lann Bihoué, la coutellerie de Thiers, le marché de Nice, une course de vachettes landaises à Dax, une coiffe madras de Guadeloupe.

Conception  :  Bruno  GHIRINGHELLLI  ( signature )

Impression  :  Héliogravure

1er  jour  le  27  mars  2004          Retrait  le  14  décembre  2007

 

La coutellerie

Les origines du couteau sont difficiles à cerner avec exactitude tant elles sont lointaines, tant il est vrai qu'elles se perdent dans la nuit des temps et remontent à une époque où nous n'étions sans doute pas encore tout à fait des hommes.

3646 27 03 2004 la coutellerie 3D´après une photo de Jean-Daniel Sudres

3646 3

Le marché de Provence

L’explosion du tourisme de masse, au cours du XXe siècle a fait découvrir et aimer cette farandole de couleurs et cette ribambelle d’odeurs qu’offrent les fruits et légumes locaux ainsi que les épices et les herbes de Provence.

3647 26 03 2004 marche de provence 3Photo A. Schramm - Agence Images - Iconotec

3647 3

Le vignoble du Beaujolais

Le mot Beaujolais trouve son origine dans la petite ville de Beaujeu, à l'ouest de la région. Une identité spécifique pour les vins de la région s'est développée à partir du 14ème siècle, lorsque Philippe le Hardi, alors Duc de Bourgogne, a banni le cépage Gamay de la partie septentrionale de la Bourgogne.

3648 26 03 2004 le vignoble du beaujolais 3Photo M. Joluot/Sunset

3648 3

Le pain

On attribue l'invention du pain aux Egyptiens en 3000 avant JC. En effet en Egypte ancienne, on trouve déjà l'ancêtre de notre pain quotidien à base d'eau, de farine, de sel et de levain.

3649 26 03 2004 le pain 3Photo LSP/Agence Images

3649 3

Coiffe Madras

Le madras  venant de l’ Inde est arrivé en Guadeloupe au 18ème siècle apporté par les commerçants anglais : le vrai madras était fait avec des fibres de bananier par la suite le madras a été fait en coton et importé d’Europe. A distinguer le vrai madras du mouchoir (imitation du madras) tous les deux vendus au carré. Le madras a été utilisé aux Antilles avant l'arrivée des indiens.

3650 26 03 2004 coiffe madras 3Photo B. Gardel - ImageFrance

3650 3

Les  huitres

L'huître indigène et originelle des côtes françaises est Ostrea edulis, l'huître plate, appelée « gravette » sur le bassin d'Arcachon ou « belon » en Bretagne. Elle est aussi présente dans le delta du Rhône. ... La majeure partie de la production en France concerne l'huître creuse Magallana gigas.

3651 26 03 2004 les huitres 3D´après une photo de Jean-Daniel Sudres

3651 3

La  quiche lorraine

 

On trouve les premières traces écrites de quiche lorraine le 1er mars 1586 chez le duc de Lorraine, puis à Nancy juste un peu plus tard. Mais il se dit qu’on en aurait vu plus tôt sous Charles 3, qui en aurait été très friand.La quiche lorraine est aujourd’hui sans doute l’un des plats français les plus connus au monde. Mais avant de sortir des frontières françaises, la quiche lorraine a été adoptée dans toute la France « grâce » si on peut dire à l’exode des lorrains dans toute la France en 1870 lors de la guerre entre la France et la Prusse. Les prussiens annexant l’Alsace et la Moselle ont poussé les habitants à l’exil vers Paris et les autres grandes villes françaises, emportant avec eux leur culture et leurs traditions culinaires.

3652 26 03 2004 la quiche lorraine 3Photo Image du Sud / J.C. Riou

3653 3

La course landaise

La course landaise, sport traditionnel des Gascons, est aujourd'hui encore l'évènement central des fêtes de villages. Sa forme moderne date de 1830. Elle est une des quatre formes de tauromachie pratiquées dans le monde.

3653 26 03 2004 la course landaise 3Photo P. Eoche/Agence Images

3653 3Le clafoutis

Très populaire, le clafoutis est apparu dans le centre de la France, plus précisément dans le Limousin, durant le XIXe siècle. Chez les Auvergnats, le clafoutis est appelé « millard » ou « milliard » lorsqu’il est confectionné avec des cerises noires.Deux opinions divergent sur l’étymologie du mot clafoutis : il tirerait son origine du mot occitan « clafir » voulant dire « remplir », sous-entendu de cerises, ou bien du mot latin « clavo figere » signifiant « fixer avec un clou » en référence aux cerises comme fixées dans la pâte.

3654 26 03 2004 le clafoutis 3Photo E. Valentin/TL/Hoaqui

3654 3

Le Bagad de Lann-Bihoué

Le bagad (pluriel : bagadoù) est un ensemble musical breton composé de cornemuses, bombardes et d'un pupitre batterie. Cette formule emblématique de la Bretagne est à l'origine inspirée des Pipe Bands écossais. De nombreux bagadoù ont une notoriété internationale : le bagad de Lann Bihoué, le bagad Kemper, la Kevrenn Alré, le bagad ar Meilhoù Glaz, le bagad Ronsed Mor... se produisent régulièrement dans les gros festivals en Bretagne comme aux quatre coins du Monde. On compte aujourd'hui plus d'une centaine de bagad dans le Monde. Ils représentent plus de 6 000 sonneurs.

3655 26 03 2004 le bagad de lann bihoue 3© Photo V. Hache - PIG/AFP

3655 3

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 01/03/2021