009-18/09/2004 : Portraits de régions N° 4 n° 3702 à 3711

Portraits de regions N° 4 - La France à voir

Le quatrième bloc rend hommage aux diverses régions de France à travers : le château de Chambord, Notre-Dame de Paris, les gorges du Tarn, un château cathare, les calanques de Cassis, le phare du Cap-Ferret, une maison normande, une maison troglodytique, un chalet des Alpes, un moulin du Nord.

Conception  :  Bruno  GHIRINGHELLLI  ( signature )

Impression  :  Héliogravure

1er  jour  le  18  septembre 2004          Retrait  le  14  décembre  2007

 

Maison  normande

En Haute-Normandie et dans le pays d'Auge, les maisons sont typiquement à colombages et avec un toit de chaume. Les fermes à colombages disséminées dans la campagne sont héritées d'une tradition plus ancienne qui a ses racines dans les fermes celtiques, dont les restes ont été fouillés par les archéologues.

3702 1Photo du Pressoir du Mont (Jean Baumann)

3702c 1

Le château de Chambord

L'origine du château actuel remonte au XVIe siècle et au règne du roi de France François Ier qui supervise son édification à partir de 1519.Le château et son domaine se sont vu octroyer plusieurs distinctions : inscription au patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en 1981 ; classement depuis 2000 dans la zone de classement de la région naturelle du Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire ainsi que dans le réseau Natura 2000 en 2006. Il est également classé sur la première liste française de monuments historiques en 1840, est reconnu établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) depuis 2005 et constitue l'une des composantes du réseau des résidences royales européennes.

3703 1Photo L. Cavelier - Sunset

3703c 1

Les gorges du Tarn

Le calcaire étant une roche poreuse et perméable, les rivières du Tarn et de la Jonte ont pu par la suite creuser les impressionnantes Gorges du Tarn que l'on admire aujourd'hui. Ce creusement a débuté il y a 20 millions d'années

3704 1Photo O. Anger - Agence Images

3703c 1

Notre-Dame de Paris

La construction de Notre Dame de Paris a été engagée sous le règne de Louis VII par l'Évêque Maurice de Sully, évêque de Paris, en 1163, elle s'est étalée de 1163 à 1345. Elle a été construite sur une ancienne église de Childebert et un temple d'Apollon datant du IVe siècle . Un incendie a ravagé la cathédrale inscrite au patrimoine mondial de l'humanité le 15 avril 2019. Les opérations de démontage ont débuté début décembre.

3705 1Photo C. Pinson - Agence Images

3705c 1

Moulin du Nord

La commune d'Honsdchoote compte deux moulins : le Noordmeulen (moulin du Nord), le plus ancien, et le Spinnewyn (moulin de la Victoire), le plus récent. Seul le Spinnewyn, reconstruit en 1993, sur la base des plans originaux, se visite. Il a été érigé à l'occasion du bicentenaire de la bataille d'Hondschoote, en mémoire des gendarmes qui y ont participé. Mais le Noordmeulen mérite aussi un coup d’œil : ce moulin à vent sur pivot était déjà en fonctionnement en 1547, mais daterait de... 1127 ! Une date gravée sur la poutre maîtresse de l'édifice. Ce qui fait de ce moulin le plus vieux d'Europe ! Les filles du dernier meunier ont tenté de l'entretenir, mais la tâche était ardue. La mairie le rachète en 1980 et le restaure, étape par étape, jusqu'en 1988.

3706 1Photo Y. Thierry - Diaphor - Agence Images

3706c 1

Maison troglodytique

Rochemenier est un village troglodytique et le bourg primitif, creusé dans le calcaire de la plaine, est deux fois plus étendu que le bourg en surface. Fermes et dépendances se visitent désormais : le Village troglodytique de Rochemenier ouvre une vingtaine de salles au public et s’étend sur plus d’un hectare. Le site permet de découvrir une chapelle souterraine et une maison troglodytique modernisée. Ces cavités font écho à un autre nom donné à la commune au XVIème siècle : roca minori, la maison en dessous !

3707 1Photo: village de Rochemenier

3707c 1

Les calanques de Cassis

L'origine des calanques remonte au quaternaire : les énormes blocs de calcaires consolidés au crétacé vont subir l'effet de la période de glaciation. Puis vient le temps de la fonte des glaces qui laisse apparaître des vallées glaciaires. Sous l'action du ruissellement, le calcaire est façonné, rongé et les fleuves surchargés creusent les vallées. Le niveau de la mer remonte jusqu'à envahir les corridors qui se retrouvent immergés. C'est ainsi que naissent les calanques il y à 6000 ans.

3708 1Photo Zintzmeyer - Agence Images

3708c 1

Le Phare du Cap-Ferret

Le phare du Cap-Ferret fut construit en 1840 suite au programme de l'administration « des ponts et chaussés » de 1833. Positionné sur la presqu'île de sable du Cap-Ferret (anciennement commune de La Teste), pour signaler les passes et l'entrée du Bassin d'Arcachon.

3709 1Photo O. Anger - Agence Images

3709c 1

Château Cathare

Occupé depuis l’Antiquité, le site de Peyrepertuse accueille d’abord un petit ensemble fortifié. La forteresse est mentionnée pour la première fois en 1020 dans le testament de Bernard Taillefer, comte de Besalù, petit territoire catalan. Elle appartient à partir de 1162 à la ligne de défense du royaume d’Aragon face aux seigneurs occitans.  Elle devient en 1240 possession du roi de France, qui en fait une pièce maîtresse de sa ligne de défense face à l’Aragon. Louis IX et ses successeurs veulent ici affirmer toute leur puissance. Les « maîtres des œuvres du roi » réalisent un chef d’œuvre d’innovation et d’adaptation au relief : c’est un fleuron de l’architecture militaire médiévale qui, à la fin du XIIIème siècle, défie fièrement le royaume d'Aragon. Son intérêt stratégique disparaît avec le traité des Pyrénées en 1659, mais jusqu'à la Révolution quelques hommes veillent sur ce beau vaisseau devenu fantôme…

3710 1Photo P. Cartier - Agence Images

3710c 1

Chalet des Alpes

C’est bien avant 1723 que le mot « chalet » fait ses premières apparitions dans d’anciens actes notariés savoyards.Le mot désigne des constructions en alpage servant d’abris pour les bergers pendant la saison d’été.D’ailleurs, le chalet était alors principalement un lieu de travail, car il abritait les animaux et permettait le travail du lait sur place. La partie logement n'occupait qu’une petite partie de la construction.En 1939, on estime que 93% des toitures de chalets dans la région sont réalisées en bois.

3711 1Photo de J. C. Puthod

3711c 1

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 03/03/2021