013-30/04/1992 : Sandro Botticelli 1492 n° 2754

Sandro Botticelli  1492 Fondation d'Ajaccio

Ajaccio, chef-lieu du département de la Corse du Sud, sur la côte occidentale de l'île, est une ville célèbre par son passé historique, la beauté de son site, la vigueur de son rayonnement administratif, culturel et touristique.
La tradition fait remonter à Ajax les origines d'Ajaccio. Selon le plus ancien chroniqueur de la Corse, Giovanni délia Grossa (1388-1464), la cité occupait un monticule, le "Vieux Château", dont quelques ruines subsistent. Elle aurait été détruite au Xe siècle par les Sarrasins, puis reconstruite par les Génois.
La ville actuelle date du 30 avril 1492, jour où fut posée avec grand cérémonial la première pierre du château, à l'extrémité du promontoire alla Punta délia leccia. Ajaccio s'étire au fond de l'un des plus beaux et des plus célèbres golfes méditerranéens, dominé par un cirque de montagnes enneigées, parfois même au printemps. Le site déclenche toujours l'émerveillement du promeneur. Qui a pu voir, comme Bonaparte (qui y naquit le 15 août 1769), "l'astre du jour sur son déclin se précipiter avec majesté dans le sein de l'infini", ne maîtrisera pas son émotion esthétique. Outre la famille Bonaparte, Ajaccio est aussi la patrie de naissance de Danielle Casanova, héroïne de la Résistance, de Tino Rossi et de bien d'autres Ajacciens qui, moins célèbres, n'en témoignent pas moins, selon le propos de J.-J. Rousseau, de "la valeur et de la constance du peuple corse". Le cinquième centenaire de la fondation d'Ajaccio se devait d'être illustré par une image emblématique. Le choix de La Vierge et l'enfant soutenu par un ange sous une guirlande de Botticelli (1445-1510), l'un des joyaux du palais Fesch — du nom du cardinal Fesch, oncle maternel de Napoléon Ier — est à la hauteur de l'événement.
( source : https://www.laposte.fr/toutsurletimbre )

Dessin  :  Jean-Paul VERET-LEMARINIER  ( signature )

Mis en page  :  Louis ARQUER  ( signature )

D´après Sandro Botticelli

Impression  :  Héliogravure          Tirage  :  4 872 476 ex

1er  jour  30  avril  1992          Retrait  le  13  novembre  1992

Ce timbre représentant un détail de «La Vierge et l'Enfant» a été élu meilleur

timbre de l'année 1992 par les réservataires des timbres de la Poste.

 

26 2754 30 04 1992 sandro botticelli 1492 fondation ajaccio

27 2754 30 04 1992 sandro botticelli 1492 fondation ajaccio

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 25/11/2018